Hot House

Création 2017

 

 

 

 

 

Harold Pinter interroge le pouvoir et l’ambition

C’est la hiérarchie d’une petite institution de patients que Pinter met en scène d’une manière jubilatoire : le Directeur, Roote, conservateur des règles, dont il sent sourdement qu’elles sont en train de vaciller, et son autorité avec ; les numéros 2 et 3, Gibbs et Lush, qui rivalisent d’ambition pour prendre sa place ; Miss Cutts, opportuniste effrontée, aux amants multiples et tortionnaire de Lamb, victime consentante et propitiatoire ; Tubb (Tracy) l’intendant(e) étrange qui garde l’œil sur l’institution. Suite au décès suspect d’un patient, puis de la révélation de l’accouchement d’une autre, Roote missionne ses équipes pour enquêter sur ces faits intolérables. Mais plus l’intrigue avance, plus tout semble accuser son propre commanditaire…

 

 

Mise en scène : David Chic

Lumières : Pierre Devann >>

 

 

Sélection Festival de Josselin 2017

Sélection Festival de Kerhervy 2017

En savoir plus

HOT HOUSE : Une comédie jubilatoire et grinçante de Harold Pinter

L’intrigue se déroule dans une sorte d’institution que le spectateur, tout au long de la pièce, aura du mal à identifier. Est-ce une maison de repos, un sanatorium voire une prison ? Difficile de le dire avec certitude. Mais leurs résidents, patients ou prisonniers, désignés anonymement par des numéros, sont bien encadrés.
Après avoir travaillé sur La Cantatrice chauve de Ionesco, qui passait graduellement d’une ambiance loufoque et sympathique à une ambiance contrainte et inquiétante, et où j’avais mis l’accent sur les préjugés, les différences sociales et la place supposée de l’homme et de la femme dans la société, j’ai trouvé que la pièce de Harold Pinter pouvait faire écho à cette recherche tout en la prolongeant.

Il n’y a pas de nette distinction entre ce qui est réel et ce qui est irréel, ni entre ce qui est vrai et ce qui est faux.

HAROLD PINTER

Notes de mise en scène

Cette pièce manie l’humour et le cynisme avec brio

Autant dans La Cantatrice, j’avais basé ma scénographie sur des jeux d’attractions et répulsions entre les couples de comédiens, autant ici nous évoquerons les phénomènes de gravitation de l’atome, les corps des comédiens se comportant comme des particules autour du noyau (un autre comédien), gravitation agressive et dangereuse, frôlant toujours plus le cœur qui devient cible.

Comme dans un système clos où lorsque la pression monte, les particules s’agitent et risquent de plus en plus la colision, la pression atteindra un paroxisme dans ce huit clos hiérarchique.

Les personnages mûent par leur ambition s’imaginent responsables de leur trajectoire, de leurs actes, sûrs de leur destin. Mais le confinement et les intentions contradictoires viendront bientôt à bout de leur esperance et le coeur qui finira atomisé. 

David Chic

Extrait video

Captation à Grain de Sel – Séné – TV Vannes

Les comédiens

Amateurs chevronnés, le casting réunis des comédiens
d’expérience pour cette pièce exigeante.

Anne Le Joubioux

Miss CUTTS

Cécile bonaldi

Tracy

Yves Hutter

Roote

Gilles Libeau

Lamb

Gwénola David

La Ministre

Ronan Le Corvec

Gibbs

Stéphane Le Brillant

Lush

Revue de presse

Hot House, une satire de notre société

Ouest France

Mise en lumière : Pierre Devann

Contacter le metteur en scène?

0 commentaires

close

Partager

Partage ce post avec vos amis !